Les taux de cotisation des auto-entrepreneurs affiliés au RSI vont baisser l’an prochain selon les activités. En revanche, le taux augmentera pour les professions libérales.

Baisse des minima du RSI pour les travailleurs indépendants
Un prochain décret va réduire  le montant global des cotisations minimales dues par les travailleurs indépendants : au 1er janvier 2015, l’assiette de la cotisation minimale d’assurance maladie-maternité passera de 40% à 10  % du plafond annuel de la sécurité sociale. L’assiette de cotisation minimale d’assurance vieillesse de base sera elle portée à 7,7% du plafond de la Sécurité sociale, au lieu de 5,25%

Les travailleurs indépendants pourront en outre acquérir deux trimestres de retraite

Baisse des cotisations pour les auto-entrepreneurs (micro-entrepreneurs)

Baisses des cotisations des allocations familiales des micro-entrepreneurs à compter du 1er janvier 2015 :
-Activités de vente : 13, 3%  contre 14, 1 % à ce jour
-Prestations de services : 22,9 % contre 24,6 % à ce jour
-Activités libérales relevant de la CIPAV : 22,9 % contre 23,3% à ce jour

Les régimes de l’auto-entreprise, et de la micro-entreprise entament leur rapprochement. En effet, la loi Artisanat-Commerce-Artisanat publiée en juin dernier au Journal Officiel entre en vigueur le 18 décembre prochain. Et cela a des conséquences sur les taux de cotisations des auto-entrepreneurs et aussi sur ceux des Travailleurs non salariés affiliés au RSI.

La réforme qui doit aboutir à un régime unique de micro-entreprise au plus tard le 1er janvier 2016, prévoit, en effet, de faciliter le sortie du régime de l’auto-entreprise vers un régime au réel. A tout le moins de rendre ce passage moins difficile. On peut regretter que le gouvernement ait renoncé à inscrire dans la loi l’obligation d’un accompagnement. Mais on se réjouira de ces mesures concrètes qui prendront effet dès le 1er janvier 2015  : la baisse des taux de cotisation. L’objectif est de rendre le régime réel plus attractif.